Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histo'blog

Histo'blog

Menu
Les 80 ans du Front Populaire

Les 80 ans du Front Populaire

Affiche du Front Populaire
Affiche du Front Populaire

Hier, 3 mai, c'était le 80ieme anniversaire de la victoire électorale du Front populaire. C'était la première fois que notre pays connaissait un gouvernement socialiste.

Il est bon de comprendre pourquoi le pays a ainsi basculé à gauche pour la première fois depuis 1871.

En fait, la crise de 1929 a fortement secoué l'Europe, dont notre pays. Le chômage et la misère progressent. Dans le même temps, les extrême progressent: fascisme, nazisme et communisme. Durant les années 30, c'est même le nazisme qui progresse le plus, recueillant des partisans même en France, Angleterre et Etats-Unis.

En 1934 éclate en France l'affaire Stavisky, le meurtre maquillé en suicide d'un escroc d'origine russe qui avait quelques familarités avec certains politiques, même si elles ont été grandement exagérées par la suite.

Immédiatement, les anti-République, et surtout les Camelots du roi sortent dans la rue, exigeant la fin de la "Gueuse" (surnom péjoratif de la République) et de la corruption. Le 6 février 1934, les manifestations se muent en émeutes. La police tirent sur les manifestants. On comptent 15 morts immédiats, 2000 blessés dont 22 succomberont dans les jours à venir. Et ce, rien que pour Paris.

Immédiatement, le gouvernement Daladier tombe, laissant la place à un gouvernement d'Union nationale, la gauche prend peur, craignant un coup d'état fasciste, elle se réunit en de gigantesques manifestations républicaines.

Durant les deux ans qui suivent, la gauche fonde le Front populaire, regroupant la SFIO (ancêtre de notre actuel PS), le parti communiste et les radicaux de gauche (ceux qui ont le coeur à gauche et le porte-feuille à droite).

Aux élections législatives de 1936, la gauche réunie sort vainqueur, avec plus de 57% des suffrages. C'est le début du gouvernement de Léon Blum.

Immédiatement, les ouvriers occupent les usines, attendant que les promesses électorales soient bien tenues. Ce qui conduira aux deux premières semaines de congés payés (Traité de Matignon du 7 juin 1936), le plus grand leg de ce gouvernement.

Malheureusement, pendant ce temps, Adolf Hitler préparait l'Allemagne à conquérir le monde...