Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histo'blog

Histo'blog

Menu
Napoléon et le travail

Napoléon et le travail

Napoléon au travail avec Joséphine (ne reflète pas la réalité car Napoléon ne voulait pas que Joséphine s'immisce dans son travail)
Napoléon au travail avec Joséphine (ne reflète pas la réalité car Napoléon ne voulait pas que Joséphine s'immisce dans son travail)

La réputation de notre Empereur n'est plus à faire en cette matière. Mais, en ce premier jour de mai, il est de bon ton de raffraichir un tant soit peu les mémoires...

Sa Majesté impériale, même avant de ceindre la couronne de Charlemagne, était un bourreau de travail, ne se complaisant que dans l'action. Que se soient à Ajaccio, Autun, Brienne ou Auxone, ses professeurs, religieux, religieuses et militaires, avaient remarqué qu'il était infatigable, un bosseur acharné ne goûtant que médiocrement le repos.

Quand il ne remettait pas un camarade insolent à sa place ou répétait les manoeuvres d'Arcole ou d'Austerlitz à coup de boules de neige, le jeune Bonaparte passait son temps à étudier des cartes géographiques, à résoudre des problème de mathématiques, surtout de géométrie, à potasser des chefs d'oeuvre de la litterature ainsi que des livres d'Histoire.

Napoléon était un historien émérite! Il n'hésitera pas, alors qu'il est avec son régiment à Valence, dans la Drôme, à se lancer dans l'écriture d'un ouvrage monumental sur l'Histoire de la Corse! Voilà une raison de plus pour les prendre, lui et son époque, comme "mascottes" du blog!

Quoiqu'il en soit, une fois adulte, le jeune militaire ne se calme pas pour autant! C'est même tout le contraire...Même devenu Général, Premier Consul, Consul à vie et Empereur, Napoléon s'échine continuellement au travail.

Grâce à son valet de chambre Constant, et quelques autres personnes bien inspirées, on a une petite idée du travail abattu par le charismatique Chef d'Etat. En effet, certaines données de son emploi du temps, en temps de paix, sont totalement édifiantes!

Il ne se couchait jamais après 22 heures. Il se réveillait à minuit, travaillait jusqu'à deux ou trois heures du matin. Ensuite, il se recouchait jusqu'à six ou sept heures du matin. Il pouvait, de temps à autre, faire une petite sieste durant la journée, mais ce n'est pas courant

Les repas ne prenaient qu'entre cinq et vingt minutes, grand maximum. "Si on reste plus longtemps à table, disait-il, c'est le début de la corruption du pouvoir"!

Sans commentaire!

Le reste du temps, il travaille:

Il dicte jusqu'à quatre lettres à la fois;

Compulse ouvrages et cartes

S'occupe de toutes les affaires de l'Empire: code civil, finances, agriculture, industrie, droit...

Et, bien sûr, fait de la géométrie, ou l'amour, s'il lui reste cinq minutes! Ce qui n'est pas toujours le cas...

Quand il partait en campagne, il continuait à travailler dans sa voiture, compulsant des plans, mettant au point ses ruses et ses stratégies.

Il ne connaissait pas le temps perdu!

Et à Sainte Hélène? Eh bien...ça continue! Il reprend ses cartes et se remémore chacune de ses batailles, par coeur, pour les raconter à Las Cases, par exemple. Et encore, là prend-il le temps de cultiver ses roses...

Aaaaah... Sacré Napoléon... En cette fête du travail, il fallait bien se rappeler d'un tel bosseur!