Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histo'blog

Histo'blog

Menu
Le geste d'Arcole doit être sauvé!

Le geste d'Arcole doit être sauvé!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est de bon ton, aujourd'hui de tout renier à Napoléon Ier. On s'attaque même à son courage. Aujourd'hui, certains se disant historiens osent prétendre que le geste d'Arcole n'est qu'une fable, une propagande...

 

Qu'est-ce que le geste d'Arcole? Rappelez-vous...

 

Il y a à peine 220 ans, les hommes du Général Bonaparte attaquent les arrières de l'armée autrichienne sous les ordres d'Alvinczy. Arcole est l'objectif, son pont est le seul pont sur tout le cours de la rivière Alpone. Les Autrichiens y déchainent un feu d'enfer. Les soldats français ne s'aventurent plus sur le pont, malgré la tentative du Général Augereau pour les faire avancer.

Alors, Napoléon prend un drapeau et monte sur le pont, en compagnie de son Etat-major. Il lance à ses hommes:

"N'êtes-vous plus les vainqueurs de Lodi?"

La mitraille redouble. Muiron pousse Bonaparte et se prend une balle en plein coeur à sa place. Le Général en chef finit par tomber à l'eau.

Il retentera plus tard de faire avancer ces hommes, cette fois il sera à cheval et finira dans les marais.

 

Pour la grande histoire, c'est le soir du second jour de la bataille qu'il trouvera la solution: faire traverser l'Alpone à la division de Masséna en amont d'Arcole et faire jouer les tambours sur les arrières autrichiens pour faire croire à l'arrivée des renforts. Le lendemain, Arcole était prise.

Si certains anciens manuels d'Histoire ont enjolivé quelque peu la vérité, notamment en faisant courir les soldats derrière leur chef, il est faux de croire que tout est inventé dans ce glorieux épisode de la Campagne d'Italie. Le geste de Napoléon est bien réel, tous les documents historiques en témoignent. Et s'il a tant marqué dès cette époque, c'est que si un Général doit mener l'assaut, il est plus rare qu'un Général en chef le fasse.

Pourquoi certains lui renie-t-il un tel courage? Il est vrai, que depuis de nombreuses années, on nous fait détester l'Empereur, pourtant le père de la France moderne. On le fait passer pour pire des va-t-en-guerre, des pervers. On invente maintenant pour lui la couardise et le pur mensonge.

En ces deux cents vingt ans de la fameuse bataille d'Arcole, il était temps de rétablir la vérité et  rendre hommage  à une grande marque de courage.