Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histo'blog

Histo'blog

Menu
Le Titanic victime du feu et de la glace

Le Titanic victime du feu et de la glace

Le Titanic victime du feu et de la glace

La nouvelle fait l'effet d'une véritable bombe dans le monde de l'Histoire maritime, l'iceberg n'est pas le seul responsable de la fin tragique du Titanic. Le feu s'est conjugué à la glace pour l'envoyer à la mort!

On savait depuis longtemps qu'un incendie faisait rage dans une des soutes à charbon. Le fait n'est pas rare à l'époque.

Mais le journaliste irlandais Senan Molony vient de révéler que l'incendie était bien plus grave que prévu, entraînant une fragilisation de la structure même de la coque, lui faisant perdre jusqu'aux trois-quart de sa résistance.

 

 

 

Il a remarqué sur des photos et autres images d'archives que la coque semble déformée, comme le prouve cette photo:

D'après des scientifiques et des historiens, la soute brûlait depuis des semaines, il s'était déclaré dix jours avant le départ de Southampton. La température a atteint mille degrés, déformant non seulement l'acier mais le rendant extraordinairement fragile. Le feu ne fut maîtrisé qu'un jour ou deux avant la collision fatale.

Le destin fit que la montagne de glace toucha pile sur le point vulnérable du paquebot, là où il y eu le feu. L'acier résista moins longtemps que prévu et précipita le naufrage.

On le voit, le Titanic n'était pas tout à fait prêt à prendre la mer. Alors, pourquoi le laisser effectuer son funeste voyage? Pour l'image de la marine marchande britannique!