Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histo'blog

Histo'blog

Menu
Nostradamus a-t-il prédit Napoléon?

Nostradamus a-t-il prédit Napoléon?

L'ascension fulgurante de l'Empereur a-t-elle été prédite trois siècles plus tôt?

L'ascension fulgurante de l'Empereur a-t-elle été prédite trois siècles plus tôt?

Tout le monde connait Nostradamus, le plus célèbre astrologue de toute l'Histoire. Les Historiens se disputent depuis longtemps pour savoir ce que sont ces fameux quatrains, regroupés dans des volumes appelés Centuries.

Racontait-il le passé ou l'avenir? Tout le mystère de Nostradamus vient de là.

Aurait-il prédit Napoléon dans ce quatrain:

"Un Empereur naistra près d'Italie

Qu'à l'Empire sera vendu bien cher

Diront avec quels gens il se ralie

Qu'on trouvera moins prince que boucher."

 

Parlait-il d'un Empereur romain ayant vécu plus de mille ans auparavant ou parle-t-il de l'Empereur des Français qui arrivera 300 ans plus tard? Et pourquoi pas des deux?

Il est vrai que ce quatrain peut-être rapproché du Grand Napoléon. Essayons (il est vrai que le Français du XVIeme siècle n'est pas facile à comprendre)...

 

Un Empereur naistra près d'Italie

Je ne suis pas fan de la théorie selon laquelle cela parle de sa naissance à Ajaccio. Je suis plutôt d'avis que cela parle davantage du début de son aventure à Toulon, pas loin de l'Italie, puisque le royaume italien de Piémont Sardaigne englobait Nice et toute sa région. A moins qu'il s'agisse du début de ses conquêtes lorsqu'il prit le commandement de l'Armée d'Italie à Nice, alors conquise par les Français. N'oublions pas que Nice est à la porte de la péninsule italienne.

 

Qu'à l'Empire sera vendu bien cher

Pendant longtemps, le jeune Bonaparte ne rêvait que de l'indépendance de son île natale, la Corse. Or, l'on sait qu'en 1792, il se prit le bec avec Paoli, chef du mouvement indépendantiste. Paoli avait appelé les Anglais pour chasser les Français de Corse. Napoléon comptait s'entendre avec les Français pour une indépendance progressive ou non. Paoli et ses partisans boutent les Bonaparte hors de leur île. Napoléon gagne le Continent, son futur Empire, avec les siens. Vous avez compris qu'il a payé très cher: il gagne la France mais perd son île natale qu'il aimait tellement.

 

Diront avec quels gens il se ralie

Nostradamus parlait-il des jacobins, les tenants de la République? Il est vrai qu'à la Révolution, Bonaparte, pourtant de petite noblesse, était un républicain, modéré, mais républicain tout de même! Et pour cause! Une loi de 1781 l'empêchait de briguer un haut-grade dans l'armée, car il n'était pas d'assez haute lignée. L'abolition des privilèges le 4 août 1789 lui permit sa formidable carrière. Il se rallia donc aux révolutionnaires, et plus particulièrement aux Montagnards, seuls capables selon lui de ramener l'ordre dans le pays. Il désapprouvait, néanmoins, les Massacres de Septembre, ceux de Vendée ainsi que la Terreur.

 

Qu'on trouvera moins prince que boucher

Il n'est un secret pour personne que les étrangers, qui le craignaient et le jalousaient l'appelaient l'Ogre. Mais ce n'est pas de ça dont parle Nostradamus. Il emploie le futur. Il montre ainsi ce que pensent de Napoléon beaucoup de Français depuis quelques décennies. Rappelez-vous des cours à l'école où on le fait passer pour le pire des va-t-en-guerre ou du livre de Monsieur Jospin où il est sans cesse dit que son plaisir était d'amener des centaines de milliers d'hommes à l'abattoir (je m'inscrits totalement en faux contre cette vision ridicule du Grand Homme).

Alors, Nostradamus voit-il le passé ou l'avenir? Je dirais les deux car si l'Histoire ne se répète pas, elle bégaye beaucoup.