Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Histo'blog
Histo'blog
Menu
La comète de Napoléon

La comète de Napoléon

La comète de 1811

La comète de 1811

En 1811, le ciel de l'Empire de France est le siège d'un curieux spectacle, l'apparition d'une comète. Elle a été repéré le 25 mars en Ardêche par Honoré Flaugergues, un jude de paix passionné d'astronomie. Elle est basse sur l'horizon dans la constellation de la Poupe.

Le 11 avril, elle est repérée par un astronome de Marseille, Jean-Louis Pons.

Le 12 septembre elle passe sa périhélie, c'est à dire au plus proche du soleil. Elle va rester plusieurs mois visible dans le ciel. Sa queue, se scindant en deux, couvre 25° de la voûte céleste en octobre. Elle sera également étudié par le grand astronome Anglais William Herschel. Sa dernière apparition sera le 17 août 1812. Sa dernière observation sera le fait du savant Russe Vikenti Karlovitch Vichneski.

Le fait que cette comète soit apparue durant un été très chaud a fait craindre un instant la fin du monde. Néanmoins, l'année 1811 fut un millésime exceptionnel pour le vin, les crues de cette années s'appelle d'ailleurs "Vins de la comète", elle apparait sur les étiquettes des champagnes.

Cette Grande Comète de 1811, fut rapidement appelée Comète de Napoléon. Léon Tolstoï la rendit célèbre en la faisant apparaître dans son chef d'oeuvre Guerre et paix. 14 ans plus tard, on parlais encore d'elle dans divers ouvrages comme la Physiologie du goût de Brillat-Savarin.